L'héritage d'Oblivion

Forum accueillant les campagnes de jeu de rôle Oblivion et suivantes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fu Leng, la Maho et la Souillure (Connaissance de l'Outremonde, Connaissance de la maho).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logain



Messages : 22
Date d'inscription : 23/06/2010

Feuille de personnage
Nom:
Clan:

MessageSujet: Fu Leng, la Maho et la Souillure (Connaissance de l'Outremonde, Connaissance de la maho).   Mer 23 Juin - 15:39

Au-delà du rempart de Kaiu Kabe commence la région de l'Outremonde. Ce lieu est synonyme de souillure et d'infection. Dans ce lieu règnent l'influence malfaisante de Jigoku, le royaume des enfers qui pervertit et empoisonne la terre et tous ceux qui osent s'y aventurer, ainsi que celle de Fu-Leng, le dieu déchu.

La souillure

Cette corruption omniprésente a déformé le corps de samurais exemplaires, au point de les rendre méconnaissables, de broyer leurs esprits, avant de les faire sombrer dans la folie la plus profonde. Seul le Clan du Crabe ose affronter cet endroit, et jamais il ne le fait avec légèreté.

Des créatures repoussantes hantent ces étendues désolées et fétides. Elles prennent pour cibles tous ceux qui essayent de s'y aventurer. Cette région abrite des tribus de gobelins, d'ogres, de trolls, ainsi que les monstrueux oni aux pouvoirs incommensurables.

Seule la protection de Dame Soleil, son sang, à savoir le jade béni, peut permettre à des samurais de pénétrer ces lieux sans y perdre leur vie, leur esprit, et leur âme.

La Souillure s'attaque de manière insidieuse à l'intégrité physique, mentale et spirituelle de ses victimes.

Certaines se voient rapidement altérées et démasquées alors que d'autres semblent parfaitement normales mais sont en fait rongées de l'intérieur. Tôt ou tard, la Souillure finit par asservir celui qui en est frappé, le transformant en esclave de Fu Leng. Quelques uns des plus puissants maho-tsukai acceptent ainsi une servitude éternelle sous forme d'êtres immondes ou de morts-vivants contre la promesse d'un pouvoir qui en fin de compte fit d'eux les esclaves d'un dieu maléfique.

Les deux principales causes de la Souillure sont la pratique de la maho et l'exposition à l'environnement de l'Outremonde. Cependant, il existe de nombreuses histoires dont la véracité est mal connue qui décrivent d'autres moyens d'être infecté par la marque du Jigoku. Même les experts qui pourchassent les sorciers ont du mal à distinguer les faits des superstitions dans ce domaine mais une chose est sure. Il n'existe aucun remède.

Porter l'empreinte du Jigoku est une chose terrible. Nombreux sont les samurai qui demandent la permission de faire seppuku quand on découvre qu'ils sont souillés. D'autres sont massacrés par leurs proches ou forcés de se retirer dans un monastère dont jamais ils ne pourront sortir. Lorsqu'un village heimin abrite plusieurs personnes souillées, certains seigneurs n'hésitent pas à exterminer toute la communauté avant de saler la terre et de brûler les maisons. Au mieux, on traitera avec une certaine pitié gênée et méfiante l'homme honorable qui serait frappé par cette malédiction car on croit couramment qu'elle le suivra jusque dans ses incarnations futures. Au pire, on se dépêchera de le tuer et d'oublier jusqu'à son existence. Mais nul ne peut être atteint par la Souillure et prétendre vivre comme si de rien n'était. Fort heureusement, les cas de contamination sont rarissimes quand on ne pratique pas la maho ou que l'on n'affronte pas les serviteurs du Dieu Sombre dans les étendues corrompues de son domaine.

La Maho

A l'inverse de ses frères et soeurs, le Dieu Sombre est bel et bien devenu un dieu à part entière qui peut offrir des pouvoirs tangibles à ses adorateurs. Malheureusement, ces pouvoirs passent tous par une sorcellerie impliquant l'usage du sang d'êtres intelligents, la maho.

La maho est considérée comme le plus grand crime que l'on puisse commettre dans l'Empire, à l'exception de porter la main sur l'Empereur. Qu'il s'inflige lui-même des blessures ou qu'il sacrifie d'autres personnes pour obtenir la bénédiction du Frère Déchu, un maho-tsukai (un sorcier) est un être immonde qui doit être puni par la mort. Non seulement il pratique des actes abominables mais il le fait en se prosternant devant l'ennemi éternel.

La maho peut dit-on conférer des pouvoirs considérables à celui qui cherche à s'en servir mais le prix à payer, même pour lui, est toujours terrible. Animer les morts, envoûter ses ennemis, lier un oni à sa volonté par un pacte sont des pratiques couramment attribuées à la maho. Le pouvoir de Fu Leng étant issu pour bonne part du Jigoku, de l'Enfer, y faire appel revient à accepter l'influence corruptrice du Jigoku. Ainsi, les maho-tsukai au même titre que les malheureux qui s'aventurent sans précautions dans l'Outremonde sont susceptibles d'être frappés par la Souillure, l'empreinte de la corruption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fu Leng, la Maho et la Souillure (Connaissance de l'Outremonde, Connaissance de la maho).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stabilisation ou souillure ?
» Souillure
» Souillure et Pandanlku
» [Epsilon] eau/cc 18x
» aerdala futur panda air sur hécate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'héritage d'Oblivion :: Background-
Sauter vers: