L'héritage d'Oblivion

Forum accueillant les campagnes de jeu de rôle Oblivion et suivantes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Géographie de l'Empire (Connaissance Géographie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logain



Messages : 22
Date d'inscription : 23/06/2010

Feuille de personnage
Nom:
Clan:

MessageSujet: La Géographie de l'Empire (Connaissance Géographie)   Mer 23 Juin - 15:35

Les cartes sont souvent trompeuses et une fois que l'on s'éloigne du littoral, l'Empire compte relativement peu de grandes plaines cultivables, ce qui permet au Clan de la Grue d'être la principale puissance agricole de Rokugan.

Nombre de collines, forêts, marécages n'apparaissent pas sur les cartes officielles relativement peu précises. Les principaux éléments du relief clairement identifiés jouent souvent un rôle de frontière naturelle mais il existe une multitude d'autres variations topographiques locales.

Les frontières extérieures de l'Empire

Au septentrion, la Grande Muraille du Nord, chaîne de montagnes impressionnantes qui abrite les clans du Phénix ainsi que du Dragon et que seuls quelques cols traversent. Ces cols qu'emprunta lors de son départ le Clan de la Ki-Rin mènent à un vaste désert, les Sables Brûlants. Le Clan de la Licorne dit que ce désert est bordé ou convoité par plusieurs nations dont aucune ne semble avoir de visées envers l'Empire d'Emeraude. Plus à l'est, les Sables Brûlants sont bordés de vastes steppes que parcourent les cavaliers nomades Yobanjin, des barbares hostiles qui fort heureusement vivent de l'autre côté des montagnes et ne forment qu'un ensemble de tribus disparates et désunies.

L'ouest demeure mystérieux car les plaines qui s'y étendent ne semblent guère utilisables sur le plan agricole.

Surtout, d'étranges sensations et d'étranges sons assaillent l'esprit du voyageur et le paysage tout entier procure un sentiment de malaise presque palpable. Certains disent que les ruines qui parsèment par endroits ces plaines sont celles d'anciennes cités Naga ou tout ce qui reste d'autres races disparues. Quelques explorateurs intrépides disent qu'aucune tribu n'habite ces étendues mélancoliques et qu'il est possible de les traverser jusqu'à rejoindre un grand désert. Ces plaines n'ont donc rien qui justifie d'y établir de nouvelles cités ou d'y bâtir des forteresses bien qu'elles soient surveillées à toutes fins utiles. Rares sont ceux qui s'y aventurent et même les créatures de l'Outremonde qui pourraient les traverser pour frapper l'Empire par l'ouest éprouvent une grande répugnance à le faire.

Le sud est marqué par les monts de la Chaîne du Crépuscule et depuis cinq siècles par le Mur des Bâtisseurs, le plus grand ouvrage réalisé par l'Empire et qui représente son principal rempart contre l'Outremonde. Toute la chaîne de montagnes est parsemée des fortins et forteresses du Clan du Crabe mais lorsque le seigneur oni Mangeur frappa l'Empire et dévasta en partie ses territoires, le Crabe établit sa principale ligne de défense au bord de la Rivière de l'Ultime Résistance dont la rive nord est occupée par le Mur depuis la défaite de Mangeur. Les étendues au delà du Mur sont terriblement hostiles et ceux qui s'y rendent risquent constamment d'être frappés par la Souillure, la corruption du Jigoku. Etre submergé par cette influence pernicieuse est un sort pire que la mort car il implique de tomber également sous la coupe de Fu Leng… Les samurai du Clan du Crabe disent que l'Outremonde ne recèle rien qui soit utilisable. Ses habitants sont hostiles, son environnement néfaste et même sa géographie est traîtresse. Ils racontent également que plus on s'aventure dans les profondeurs de l'Outremonde, plus l'influence maléfique du Puit Suppurant se fait sentir. Nul être sain d'esprit à part les Sept Tonnerres morts depuis mille ans n'a probablement jamais vu le Puit lui-même.

L'est voit s'étendre la Mer d'Amaterasu. Les rokugani n'ont pas une science maritime très développée et l'océan qui borde leurs côtes est souvent parcouru de tempêtes ou typhons, sans parler de serpents géants et autres menaces surnaturelles. La plupart des navires rokugani font donc du cabotage prudent le long des côtes à l'exception des intrépides marins du Clan de la Mante, le plus puissant des clans mineurs.

Si les histoires que racontaient les gaijin qui attaquèrent la capitale il y a sept cent ans sont vraies, il existe d'autres pays et mêmes d'autres empires au delà des mers, à plusieurs mois de voyage de Rokugan. Mais outre le fait que l'Empire d'Emeraude ne souhaite pas entretenir de liens avec ces peuples, même les navires de la Mante ne sont probablement pas capables de traverser de telles étendues marines. Si ces mystérieux peuples existent bien, il semble qu'eux non plus ne souhaitent guère prendre de tels risques pour rendre visite à l'Empire d'Emeraude.

Le grand océan oriental compte un grand nombre d'îlots et de petits archipels dont certains n'apparaissent toujours pas sur les cartes après onze siècles. Les plus proches du continent abritent une multitude de petites communautés humaines principalement affiliées aux clans de la Grue, du Phénix et du Crabe. Le grand Archipel de la Soie et des Epices est le domaine de clan mineur de la Mante. Bien que le climat océanique soit des plus mouvementés, les terres de la Mante produisent des denrées qui sont âprement recherchées dans les cités ou les palais de l'Empire et ont largement contribué à faire de ce clan mineur une puissance maritime de première importance.

Les frontières intérieures

La principale chaîne montagneuse qui coupe littéralement l'empire en deux est la Chaîne du Toit du Monde, célèbre pour ses sommets dont le célèbre Pic des Sept Tonnerres ou se trouve le plus grand temple dédié à la mémoire des héros qui sauvèrent l'Empire. Bien qu'il existe plusieurs passages à travers ces montagnes, seul le Col de Beiden représente une voie facile d'accès tant pour le commerce à grande échelle que pour les déploiements militaires. Il a donc souvent été l'objet des convoitises des clans du Lion, du Scorpion, de la Grue et plus récemment de la Licorne.

La principale voie fluviale de l'Empire traverse ces montagnes et représente un axe commercial majeur puisque certaines parties de cette arborescence sont navigables et permettent ainsi de relier entres eux la plupart des clans majeurs.

Parmi les principales forêts de Rokugan, la plus célèbre (et la moins connue…) est la Forêt de Shinomen. Cette grande étendue boisée abrite nombre de brigands ou de criminels en fuite mais ils ne sont pas les seuls dangers qui attendent le voyageur. Des créatures surnaturelles hantent les sous-bois et des ruines probablement Naga recèlent bien d'autres périls. Fort heureusement, Shinomen se situe en bordure des territoires de l'Empire et la plupart des gens se contentent de colporter des histoires à son sujet sans que personne ou presque n'ait jamais l'occasion d'y pénétrer.

Cités importantes

Enfin, quelques cités parmi d'autres méritent une mention spéciale de par leur caractère ou leur histoire :
* Otosan Uchi, la capitale : foyer de l'Empereur, coeur politique et administratif de la nation, Otosan Uchi est une ville imposante dont on célèbre partout la gloire et la beauté. Le coeur de la capitale est bien évidemment la Cité Interdite formée du Palais de l'Empereur et de ses annexes. Au delà des murs de la Cité Interdite se trouvent les districts nobles, les Ekihokei. Leur existence remonte aux origines de la capitale et ils sont protégés par une muraille sur laquelle de nombreuses légendes courent car il s'agit de la même enceinte qui permit à la cité de résister aux hordes de Fu Leng il y a mille ans. Enfin, au delà de cette enceinte se trouvent les districts Toshisoto qui se sont développés au cours des siècles et accueillent la majorité des habitants ou des visiteurs qui n'ont pas un statut suffisant pour pénétrer dans les Ekihokei. De nombreuses curiosités historiques et touristiques attendent celui qui se rend dans la ville que firent bâtir les Kami Fondateurs. L'importance d'Otosan Uchi est telle qu'une partie de sa population et de ses fonctionnaires vivent en dehors de la cité elle-même, dans les quatre Villages Stratégiques qui entourent la capitale et contrôlent également les principales routes qui y mènent.
* Ryoko Owari, aussi surnommée "la cité des mensonges" : de par sa situation près du Col de Beiden et d'une voie navigable, Ryoko Owari est considérée comme la deuxième ville de l'Empire. Sous le contrôle du Clan du Scorpion, elle est un centre marchand de première importance et sert également de plaque tournante à un commerce des plus délicats : l'Opium. Cette substance ramenée par le Clan de la Licorne de ses voyages est le plus puissant anesthésique connu et s'est avéré essentiel en médecine mais malheureusement, l'usage de l'opium comme drogue s'est lui aussi considérablement accru depuis son apparition. Ryoko Owari qui en assure la distribution (médicinale…) et qui appartient au Scorpion est donc l'objet de bien des rumeurs… la cité est également réputée pour son quartier réservé, l'Ile de la Larme, qui compte quelques uns des établissements de , maisons de thé ou de geisha parmi les plus célèbres de l'Empire.
* Toshi Ranbo : "la cité des apparences" n'est pas la plus imposante ni la plus riche des villes de l'Empire mais elle se trouve à un endroit stratégique. Sa situation fait de Toshi Ranbo le sujet d'âpres disputes frontalières entre les clans du Lion et de la Grue. Au cour des siècles, Toshi Ranbo a été l'objet d'un certain nombre de batailles et a changé plusieurs fois de mains. C'est actuellement le Clan de la Grue qui en détient le contrôle. Par sa simple existence, la cité des apparences contribue à entretenir l'inimitié ancestrale entre la main gauche et la main droite de l'Empereur.
* Sunda Mizu Mura : bien que son nom signifie "Village de l'Eau Pure", cette agglomération rivalise en taille avec Ryoko Owari et Otosan Uchi. Elle fut une des premières cités bâties par les suivants de Hida à l'aube de l'Empire. Abritée dans une baie qui la protège des tempêtes les plus fortes, Sunda Mizu Mura est le principal port du sud de l'Empire et vit de nombreux échanges entre le Crabe, la Mante, la Grue et d'autres clans voisins. Sa (relative) proximité avec l'Outremonde et les nombreuses affaires douteuses qui y ont lieu nuisent cependant beaucoup à sa réputation. Sunda Mizu Mura est célèbre pour ses chantiers navals et ses innombrables échoppes.
* Kaeru Toshi : cette ville autrefois située quasiment à la limite des territoires de l'Empire a vu son influence commerciale s'accroître considérablement depuis le retour du clan de la Licorne. Pendant des siècles, Kaeru Toshi se développa tranquillement à partir d'une petite bourgade fondée par un riche marchand dont la légende prétend qu'il aurait été un esprit grenouille particulièrement astucieux. Kaeru Toshi est donc aussi nommée "cité de la grenouille riche" et elle fut longtemps la seule ville relativement importante de l'Empire à conserver une certaine indépendance en raison de sa situation géographique. Elle se trouvait en effet sur les territoires du clan de la Ki-Rin mais hors de portée immédiate du Clan du Lion qui avait pris le contrôle d'une partie des terres attribuées à Shinjo. Désormais, les clans du Lion, de la Licorne et peut-être même du Dragon semblent avoir des intérêts dans cette cité qui s'est considérablement étendue depuis les deux derniers siècles. Les derniers empereurs n'ont pas encore pris de décision à ce sujet car donner cette ville à l'un des clans qui la convoite risque sans doute de susciter bien des jalousies.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Géographie de l'Empire (Connaissance Géographie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux Géographie
» Jeu de géographie
» Jeux Géographie
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» Vente costume style Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'héritage d'Oblivion :: Background-
Sauter vers: